; Blockbusterisation des jeux vidéo : bonne ou mauvaise chose ?
Joueur1 : Jeux Video et Culture Geek

CoD BO2 et les jeux blockbusters

.





La sortie très attendue de Call of Duty Black Ops 2 fait remonter à la surface un éternel débat sur les jeux video, qui existait déjà il y a bien 20 ans : les jeux blockbusters sont-ils foncièrement mauvais ?

Déjà à l’époque des consoles Attari, des adaptations de films à succès (notamment les films d’horreur populaires à l’époque tels Massacre à la tronçonneuse ou Halloween) de piètre qualité donnaient les premiers signes de potentiels… Des jeux ultra rentable non pas grâce à leur qualités intrinsèques mais plutôt grâce à leur contextualisation. Aujourd’hui, les jeux blockbusters ou jeux pop corn reprennent les formules de succès du cinéma hollywoodien en utilisant des supports de valeur sûre (FPS pour les consoles les plus puissantes, plateforme pour les consoles portables etc) et hop, lancez moi ce produit !

Objectivement un bon jeu, Call of Duty Black Ops se mange donc dans les dents les habituelles critiques de « jeu pour noob » « jeu trop grand public » etc.

Certes, le jeu n’est pas très dur, il est très prévisible, et bénéficie d’une mise en scène grandiose. Il est un peu à l’extrême inverse du e-sport, beaucoup plus elitiste.

Faisons un parallèle avec le cinéma. Qui va traiter la trilogie Batman de Nolan de films pour noobs, ou films « trop grand public ». Pas grand monde, si ce n’est les critiques cinoche les plus pédants ou les fans de comics hardcore… Les autres vont profiter de grands films sans trop se poser de questions… et ne pas bouder leur plaisir.

D’où vient cette différence avec les jeux video alors ? Tout simplement de l’impression d’interactivité avec le support multimédia qui existe entre le joueur et le jeu, absent entre le spectateur et le film. Puisqu’il y a interactivité, on suppose qu’il y a différentes qualités d’interactivité : les mêmes différences entre un bon joueur et un mauvais joueur, le noob et le leet…

Reste que cette différence, très présente dans l’e-sport, est devenue quasi inexistante depuis l’ouverture gigantesque des jeux vidéo à toute la population (seniors et filles principalement depuis une dizaine d’années).

Hmm, pas sûr que je vais arriver à attraper cette grosse pièce bien cachée…

Là où il y avait avant de vraies différences de résultats sur un jeu selon qu’on joue bien ou mal (disons d’ailleurs le plus souvent, selon qu’on apprenne un jeu par coeur ou pas cf Ghosts and Goblins), la plupart des jeux aujourd’hui se « jouent » comme des livres ou des films. vous avez joué aux derniers Zelda sur DS? Jouez dans la même heure à phantom hourglass puis au premier Zelda sur NEZ, vous allez apprécier la différence de sentiment de liberté et de difficulté. C’est un peu pareil pour les Mario d’ailleurs… Alors, pourquoi pas les FPS ?

Cela n’empêche pas que Call of Duty Black Ops 2 reste une bombe, et qu’il doit être pris pour ce qu’il est : un jeu grand public et grand spectacle. Vu sa renommée, ceux qui lui reprochent d’être trop accessibles ne peuvent pas dire qu’ils n’étaient pas au courant !

 



1 commentaire à “CoD BO2 et les jeux blockbusters”

  1. gold price dit :

    Selon ce que je lis dans le document, surtout par rapport au temps de telechargement, le samsung est plus rapide que le cisco…Donc, Videotron nous ment quand ils disent que c’est la meme chose.

Ajouter un commentaire



Tags associés
bonne et mauvaise chose sur bo2 · les jeux video tres rentable ou pas ·
 Rechercher sur Joueur1