; Que penser de Diablo 3 plusieurs mois après sa sortie ?
Joueur1 : Jeux Video et Culture Geek

Diablo 3 : déception, échec ou réussite ?

.





Diablo 3 est maintenant sorti depuis quelques mois et je me suis dit qu’il était bon de prendre un peu de recul pour se demander où il en était. Très critiqués par certains, adulés par d’autres, il est aussi au coeur du mini scandale du RMAH (hotel des ventes avec argent réel).

L’héritage Diablo

Quand on s’appelle Diablo 3 et qu’on est la suite d’une des séries les plus mythiques des jeux PC (voire des jeux video tout court), il existe une certaine pression sur les épaules es développeurs. Alors que le jeu se vante d’avoir eu le meilleur démarrage des ventes pendant la première semaine, on se rappelle tous des problèmes de connexion dus à une mauvaise estimation des besoins en serveurs, ce qui n’avait jamaiis eu lieu avec un jeu Blizzard à ce point.

Autre point central des critiques, le style graphique et la tonalité du jeu, trop coloré et pas assez sombre pour une bonne partie de la communauté, et qui a provoqué quelques départs plus ou moins volontaires durant le développement… Au fond, les fans des Diablo 1 et 2 ont beaucoup reproché à Diablo 3 de ne pas poursuivre integralement le style Diablo et d’évoluer vers du plus grand public. Honnetement, pour avoir fait l’acte 1 de D3 des dizaines de fois, je trouve que le jeu n’a rien a prouvé en terme de tonalité adulte et sombre… Ci dessous, un screen shot de l’acte 2 qui lui non plus ne manque pas de gore.

Bref, les attentes des fans étaient élevées, les fans ont été très critiques pendant le développement, mais le jeu a réussi à ne pas (trop) décevoir lors de sa sortie, à part au niveau technique. Problèmes techniques qui, heureusement, sont disparus très vites mais ont quand même gaché le plaisir de milliers de joueurs.

L’intérêt du joueur sur le long terme

Finalement, c’est peut-être là que le problème se situe. J’ai arrêté de joué à Diablo 3 depuis quelques jours, après avoir amassé quelques millions de pièces d’or et monté plusieurs persos au niveau 60 (et continué en paragon). J’ai atteint ce douloureux seuil critique pour tout jeu ou on bascule de la douce addiction à l’amère morsure de l’ennui. Jouer avec des potes, c’est cool, mais il me semble qu’il n’y a pas autant de synergies que dans d’autres jeux multi. Et surtout, qu’est-ce que c’est répétitif ! En réduisant les zones aléatoires, on a l’impression de refaire tout le temps les mêmes couloirs. De majoritaires, les environnements alatoires sont passés à minoritaires, et l’expérience de jeu s’est retrouvée elle à ultra répétitive.

L’hotel des ventes a apporté une facilité à échanger ses items, ou plutôt, non, pas les échanger, les vendre. Ca revient au même me direz-vous ? Pas vraiment. Je ne sais pas vous, mais j’ai l’impression que la majorité des items sur le RMAH est vendu par des pro, sans parler de farmers… Il y en avait dans D2 aussi bien sûr, mais pour avoir fait beaucoup de trading à cette époque, je me rappellais que la majorité de mes échanges étaient avec des joueurs, non des échangeurs…

Le verdict

A vouloir plaire à un trop large public, Diablo 3 a les défauts et les qualités du blockbuster : un plaisir évident sur le moment, mais que l’on finit par oublier assez vite, en tous cas trop vite, après plusieurs semaines. Rassurez-vous j’aime beaucoup ce jeu, un des meilleurs qui soit sorti sur PC les dernières années selon moi. Mais comme on dit, qui aime bien châti bien :)

 



Ajouter un commentaire



Tags associés
echec diablo 3 ·
 Rechercher sur Joueur1